La thérapie brève, c'est pour moi?